4 clés de réussite pour cesser de fumer ou perdre du poids

Par Marc Bédard, publié le 24-04-2019

Vous avez déjà essayé de cesser de fumer avec votre volonté…et les patchs…et les médicaments… Sans succès. Qu’est-ce qui fait que votre beau-frère a réussi à arrêter par lui-même alors que vous n’y arrivez pas? C’est la même chose pour la gestion du poids. Pourquoi telle méthode fonctionne avec certaines personnes et pas pour vous?

Est-ce vraiment dû au choix de la méthode? Sinon, c’est la faute de l'hypnothérapeute?

Personnellement, je me suis déjà demandé ce qui faisait la différence entre une personne qui réussit à atteindre son objectif (cesser de fumer, perdre du poids etc.) et une autre qui n’y parvient pas. La réponse pourrait vous surprendre…

Peu à voir avec la méthode

Soyons clair : la méthode utilisée pour perdre du poids ou cesser de fumer a une certaine incidence. Par exemple, nous savons que le taux de succès d’arrêt tabagique avec les patchs est de 8,5%, alors qu’avec la technique avancée d’hypnose que j’utilise, 77% des personnes deviennent non-fumeurs.

Mais la technique n’explique pas tout. Selon la science, le choix de la méthode compte pour seulement 15% du résultat. Il faut donc chercher ailleurs.

L'effet placebo et l'hypnose

Encore aujourd’hui dans certaines parties du monde, les chamanes – ces « sorciers » des temps modernes – font office de médecins. Or en ces coins reculés, les médicaments se font rares.

Catherine, une amie qui voyage beaucoup, s’était rendue en Mongolie pour rencontrer des chamanes et apprendre certaines de leurs techniques. Elle m’a raconté avoir vu un chamane soigner une personne de son village sans médicament. Comment?

Le chamane a tout simplement écrit le nom du médicament sur un bout de papier et ordonné à son « patient » de l’avaler. Vous savez quoi? La personne se sentit mieux immédiatement!

L’efficacité de l’effet placebo n’est plus à démontrer. Ça confirme que lorsqu’une personne croit que le traitement est efficace, celui-ci le devient encore plus. C'est particulièrement vrai avec l'hypnose thérapeutique car l'hypnose, c'est l'influence de l'inconscient. Lorsque celui-ci croit en la méthode, tout est possible!

L’effet placebo compte quant à lui pour 15% du succès d’une thérapie. Avec le choix de la méthode d'hypnose, nous sommes rendus à 30%. Mais de quoi donc dépend le 70% restant?

La relation avec l’hypnothérapeute compte pour beaucoup

Que ce soit pour un coiffeur, un garagiste, un dentiste, ou un hypnothérapeute quand vous référez un professionnel à un ami, vous lui dites quoi? « Va voir telle personne parce que sa technique est vraiment à point… »?  Ou encore, vous lui dites : « Untel est vraiment hot, c’est une personne vraiment extraordinaire et attentionnée… »

Donc, la relation client-professionnel est extrêmement importante. Autrement dit, les qualités personnelles passent avant les qualités techniques.

Dans mon métier d'hypnothérapeute, j’accorde une très grande importance à mon client et mon approche est souple, adaptée à chaque personne. Je m'assure que mon client se sente compris, respecté, qu’il soit en confiance. Qu’il sache aussi qu’il peut s’ouvrir à moi et qu’ensemble, on va cheminer vers la solution.

Un peu comme un bébé: c’est quand il sait que ses parents seront là pour le rattraper en cas de chute qu’il peut s’aventurer à marcher.

Selon les études, la relation client-hypnothérapeute compte à elle seule pour 30% du résultat. Voilà qui explique qu’il est difficile d’arrêter de fumer par soi-même ou en comptant seulement sur les patchs. Même chose pour la gestion du poids. La relation avec un professionnel augmente de beaucoup la probabilité d’atteindre son objectif.

La clé du succès, c’est vous!

Si vous tenez le calcul depuis le début de cet article vous comprenez que 40% du succès de la thérapie n’appartient ni à la technique, ni à l’espoir de guérison, ni à l'hypnothérapeute. Il reste donc…vous!

En effet, près de la moitié de son mieux-être dépend du client lui-même. Et qu’est-ce que ça implique? D’être prêt à se « salir les mains » soi-même pour trouver la solution. Autrement dit, passer de visiteur à demandeur, puis finalement à acheteur.

Visiteur

Demandeur

Acheteur

  • S’est fortement fait inciter par un autre à consulter;
  • Selon lui, il n’a pas de problème;
  • Ne se sent pas responsable de trouver la solution et attend que le thérapeute fasse tout le boulot à sa place.
  • Se plaint du comportement de l’autre;
  • Il a un problème mais ça ne dépend pas de lui;
  • Ne se sent pas responsable de trouver la solution car tout se règlerait si l’autre changeait de comportement ou si le thérapeute lui arrivait avec une solution toute faite.
  • Vient pour lui-même car il sent la nécessité de changer;
  • Il a un problème qu’il veut régler;
  • Se sent responsable de trouver la solution.

En tant qu'hypnothérapeute, mon rôle est d’aider la personne à passer à la catégorie acheteur. Mais je ne peux pas le faire à sa place ni contre son gré.

Et c’est exactement pour ça qu’une personne motivée parvient à changer – parfois en cessant de fumer par elle-même – et qu’un client qui s’attend à ce que je lui trouve une solution toute faite pourrait avoir plus de difficulté à améliorer sa vie.

Ah tiens! Autre chose en passant : il est démontré que si on fixe des limites sur le nombre de rencontres, la thérapie va durer plus longtemps que sans limite. Ce qui confirme que quand on se dit « je vais l’essayer une ou deux fois pour voir… », on est pas mal moins acheteur que lorsqu’on décide de faire tout ce qu’il faut pour que ça fonctionne.

En général, une moyenne de 6 à 10 rencontres peut être nécessaire pour obtenir le résultat souhaité. Alors aussi bien s’y attendre et tant mieux si ça se règle en une seule séance! Notez que pour ce qui concerne la cigarette, deux rencontres suffisent car je mets des ressources à votre service sur mon site internet pour vous accompagner après l’arrêt du tabac.

En résumé

Vous voulez perdre du poids, cesser de fumer, vous libérer de l’anxiété ou autre? Choisissez une méthode éprouvée en laquelle vous avez confiance, utilisez les services d’un hypnothérapeute avec qui le courant passe et surtout, surtout : soyez décidés à changer pour vous-même.

Lorsque tous ces ingrédients sont réunis, le changement est inévitable.

Source: http://www.psycho-solutions.qc.ca/documents/resume_formation_base_approche_orientee_solutions.pdf

Retour aux articles

Vous aimerez aussi

Devenez qui vous êtes en franchissant

la prochaine étape

Marc Bedard - hypnothérapeute | Hypnose Clinique Saguenay

Abonnez-vous à mon infolettre !

Recevez des informations pertinentes et découvrez comment l'hypnose peut vous aider.

Envoyez-moi un message !

Je vous réponds d'ici 24h, du lundi au vendredi.