« Au cas où il y a quelqu’un d’autre qui a besoin d’aide : ÇA MARCHE ! »

Par Marc Bédard, publié le 05-06-2020

La relation thérapeutique ne s’arrête pas au moment où le client franchit ma porte après la séance. En hypnothérapie, le client et moi travaillons ensemble à régler son problème. C’est pourquoi un lien se crée qui dure dans le temps. En tant qu’hypnothérapeute je suis donc toujours content d’avoir des commentaires de mes clients. Celui que je vous présente ici m’a particulièrement fait chaud au cœur.

C’est l’histoire de Audrey, qui avait développé la phobie des piqûres chez le dentiste. À son grand malheur, elle retardait depuis des années une opération à la bouche en raison de sa peur. Mais là, elle ne pouvait plus attendre. Et c’est ce qui l’a convaincue de venir me voir en hypnose.

J’ai vu Audrey une seule fois en février. Nous avions planifié que je l’accompagne chez le dentiste pour l’hypnotiser pendant l’opération dentaire. Puis, la pandémie nous tomba dessus. Après le déconfinement, impossible pour moi de l’accompagner dans la salle, en raison des nouvelles mesures.

J’ai donc proposé à Audrey de lui enregistrer une séance contre la peur des piqûres chez le dentiste qu’elle pourrait écouter pendant l’opération. Je savais que ça avait des bonnes chances de fonctionner car j’avais déjà fait ce genre de séance pour une collègue hypnothérapeute et celle-ci s’était fait réparer une carie sans recours à l’anesthésique. C’est fort le cerveau!

Dans l’enregistrement pour Audrey, la première partie comprenait des suggestions hypnotiques pour l’aider à se calmer. Après 10 minutes, je lui ai dit qu’elle pouvait faire un signe du doigt pour montrer qu’elle était prête à procéder à l’opération. L’enregistrement contenait aussi plusieurs suggestions pour se débarrasser de la peur des piqûres.

Audrey m’avait dit que son opération devait durer jusqu’à 2h. Alors, puisqu’on avait du temps à passer ensemble, aussi bien le mettre à profit! Je lui ai proposé dans l’enregistrement une visualisation (qu’on appelle un rêve dirigé), lui permettant de nettoyer tout ce qu’elle ne voulait plus dans sa vie.

Puis, je lui ai envoyé le fichier MP3.

Une semaine plus tard, je constate que j’ai trois messages sur ma boîte vocale. Tous de Audrey. Je compris tout de suite par le ton de sa voix que ça s’était vraiment bien passé !

Avec sa permission, j’ai retranscrit ses messages. Voici ce qu’elle m’a raconté.

Il faut que je vous dise absolument… D’abord, hier j’ai très bien dormi dans la nuit parce que d’habitude, la veille d’un rendez-vous chez le dentiste, je dors très mal.

À partir du moment où je suis réveillée et jusqu’au rendez-vous, j’ai la chienne, je suis tremblotante, je fais un peu de panique.

Ce matin, j’étais calme, mais calme!

Il faut dire que j’ai écouté votre enregistrement au moins quatre fois. Je l’ai écouté avant de partir, je l’avais dans les oreilles dans la salle d’attente, je suis arrivée à l’avance. J’étais calme.

La minute où la technicienne est venue me chercher dans la salle d’attente, vous me disiez dans l’enregistrement de lever le doigt comme quoi j’étais prête.

Même le dentiste était surpris à quel point j’étais calme! Les piqûres n’ont pas fait aussi mal que ça fait mal d’habitude.

Vraiment, je suis surprise-là ! C’est extraordinaire !

J’ai pas eu mal. C’est sûr que celle dans le palais est plus agaçante un peu. Mais aucune panique. J’ai pas eu de douleur. Encore maintenant, la douleur n’est pas embarquée. C’est vraiment génial!

Ma mère est vraiment contente et tout le monde autour de moi aussi. Vraiment vous avez fait une grosse différence. Je vous remercie énormément pour l’enregistrement que vous m’avez refilé. Je sais que je vais pouvoir l’utiliser aussi dans d’autres circonstances. Quand je vais avoir trop mal et que je ne me posséderai plus.

Alors, vous êtes un gros plus dans ma vie!

L’intervention a duré 2h20. Pendant tout ce temps j’ai eu l’enregistrement dans mes oreilles avec mes écouteurs et je vous ai écouté tout le long. Des fois, le volume était vraiment fort pour pouvoir enterrer le bruit de ses instruments. Donc ça a bien fait, je jouais avec le volume. Des fois plus fort, des fois moins fort.

Donc j’ai entendu votre voix pendant tout ce temps. Vous avez une belle voix! C’était pas si pénible à entendre!

Je vous remercie encore. Portez-vous bien! Je voulais que vous le sachiez.

Au cas où il y a quelqu’un d’autre qui a besoin d’aide, ça marche!

Retour aux articles

Vous aimerez aussi

Devenez qui vous êtes en franchissant

la prochaine étape

Marc Bedard - hypnothérapeute | Hypnose Clinique Saguenay

Abonnez-vous à mon infolettre !

Recevez des informations pertinentes et découvrez comment l'hypnose peut vous aider.

Envoyez-moi un message !

Je vous réponds d'ici 24h, du lundi au vendredi.