Hypnothérapie pour vaincre la peur du dentiste

Par Marc Bédard, publié le 08-04-2019

Marie* me contacte pour obtenir des informations sur l’hypnose. Sa fille de 14 ans doit se faire réparer trois dents. L’intervention est retardée depuis plusieurs mois. Raison : une peur bleue de la piqûre précédant la réparation de la carie.

La dernière fois, le bon dentiste a passé plus d’une heure à essayer calmer la jeune, sans succès. La prochaine étape serait une anesthésie générale à l’hôpital. Les parents tentent de trouver une meilleure solution…

Que ce soit pour ado ou adulte, l’hypnose thérapeutique peut aider la personne à se libérer de la phobie causée par les sons, images et odeurs associées à un cabinet de dentiste.

Mécanisme de la peur

La phobie part habituellement d’une bonne intention de l’inconscient. Typiquement, lors d’un événement X, celui-ci interprète la situation comme étant traumatisante et fait tout son possible pour en éviter la répétition. On ne parvient pas à raisonner la personne avec des arguments logiques car l’inconscient est beaucoup plus fort que le conscient.

Or, il s’agit la plupart du temps d’une peur acquise face à une situation sécuritaire, comme dans le cas de la phobie des araignées, des avions ou du dentiste entre-autres. En effet, longtemps synonymes de douleur, les soins dentaires ont bien évolués. Les techniques modernes axées sur la prévention sont pratiquées la plupart du temps avec peu ou pas de douleur. Il suffit de le faire savoir à l’inconscient.

L’hypnothérapie entre en scène

L’hypnose, par définition, c’est l’influence de l’inconscient. Et c’est justement cette partie à qui on souhaite apprendre à éliminer le stress et soulager la douleur. Pour ce faire, il faut parler son langage : celui de l’imagination et des émotions.

Loin des techniques d’hypnose de scène, l’hypnose thérapeutique vise à redonner le pouvoir à la personne.

L’efficacité de l’hypnose appuyée par la science

Dans une nouvelle méta-analyse relatée sur le site Dental Tribune, des chercheurs allemands ont examiné l'efficacité de diverses interventions non médicamenteuses contre le stress psychologique et l'anxiété dus aux traitements dentaires. De leur analyse de 29 études, ils ont conclu que […] l'hypnose s'est avérée être l'outil le plus efficace. « Les meilleurs résultats ont été obtenus de manière significative grâce à l’hypnose », a déclaré le psychologue Jenny Rosendahl, qui a dirigé cette méta-analyse.

Réponse du cerveau à la douleur avec l'hypnose

Comme le démontre cette photo du cerveau vu au pet scan, l’intensité de la douleur est beaucoup diminuée grâce à l’utilisation de l’hypnose, selon les travaux du Pr. Faymonville.

De plus, le neuropsychologue Pierre Rainville, de l'Université de Montréal, a prouvé que des zones du cerveau sont réellement activées par l'hypnose, permettant à un patient d'atténuer notamment la sensation et l'émotion reliées à la douleur.

Séances d’hypnothérapie

Les rencontres en clinique d’hypnose visent premièrement à aider la personne à désamorcer sa peur. Lorsqu’elle arrive à y penser tout en restant calme, c’est que le travail est fait. L’inconscient vient d’apprendre quelque chose de nouveau. Ces émotions plus normales sont donc durables.

L’hypnothérapie vise également à aider la personne à se calmer pendant l’intervention du dentiste. Grâce à des techniques d’auto-hypnose, le patient peut apprendre à se détendre sur la chaise du dentiste.

Une ou deux séances d’hypnose peuvent être nécessaires avant l’intervention du dentiste afin de bien préparer la personne pour qu’elle se sente en confiance.

En complément, je peux vous fournir un accès à EXTRA. Cette section de mon site renferme des audios permettant d’approfondir la relaxation, à écouter partir de n’importe quelle tablette, téléphone intelligent ou ordinateur. Ils peuvent être écoutés en préparation avant la chirurgie ou même pendant l’intervention dentaire.

Collaboration avec le dentiste

Il m'est également possible de me déplacer chez votre dentiste au Saguenay pendant l’intervention pour aider la personne à se placer dans un état de profonde détente.

Cette collaboration entre professionnels bénéficie à tous. Par exemple, la dentiste montréalaise Françoise Agi Spatz n’a souvent besoin que du quart de la dose habituelle de produits anesthésiants. Lorsque le patient est plus calme, l’intervention se déroule plus rondement.

Pour que l’hypnose fonctionne

Dans son numéro de juin 2018, l’Actualité consacre un article sur l’étonnant pouvoir de l’hypnose médicale. On y relate que « dans un contexte médical, c’est surtout la motivation du patient et l’aptitude du praticien à personnaliser son approche qui assureront le succès de la technique. On ne peut en effet hypnotiser quelqu’un qui ne veut pas l’être. »

C’est particulièrement important pour de jeunes clients. Parfois, en tant que parent, on veut plus que notre enfant. Il faut s’assurer que notre fils ou notre fille voit plus d’avantages que d’inconvénients à avoir une bouche en santé. C’est à cette condition que l’hypnose fonctionne.

Suis-je réceptif?

Des tests standardisés concluent que la majorité des gens sont réceptifs à l’hypnose. 15% de la population y répond très facilement. À l’autre bout du spectre, pour 15% des gens, ça peut être un peu plus difficile.

Selon la Société québécoise d’hypnose, plusieurs facteurs sont à prendre en compte, tels que les croyances, les attitudes face à l’hypnose, la motivation pour le changement, les attentes et la capacité de lâcher prise. De plus, la plupart des patients très anxieux répondent bien à la démarche, parce qu’ils veulent véritablement se sentir bien en consultant leur dentiste.

Pas que pour la douleur

Si l’hypnothérapie a fait ses preuves pour aider à diminuer les phobies et gérer le stress d’une intervention dentaire, les possibilités sont plus grandes encore.

Tout ce qui relève du domaine de l’inconscient comme le bruxisme (grincement des dents pendant la nuit) peut possiblement être traité grâce à l’hypnose.

Certaines personnes allergiques aux anesthésiques y ont également recours pour subir des chirurgies dentaires par hypno-sédation.

Résultats

Le taux de succès peut varier d’un client à l’autre, surtout en raison de la motivation de la personne à se libérer de sa peur. Pour ceux qui sont prêts à aller mieux, l’hypnose thérapeutique se révèle la plupart du temps une solution efficace et durable.

Pour Marie – et pour sa fille, ce fut une révélation. Le dentiste put faire son travail de réparation. Et la jeune cliente sait maintenant qu’elle a la capacité de se calmer dans toutes sortes de circonstances. C’est un apprentissage qui lui servira pour toute la vie.

Vous êtes dans une situation semblable? Contactez-moi et nous discuterons de comment je peux vous aider.

*Pour protéger la confidentialité des clients, certains détails ont été modifiés.

Retour aux articles

Vous aimerez aussi

L'Hypnose pour diminuer les phobies
16-05-2018 Phobies

L'Hypnose pour diminuer les phobies

De tout ce que j'ai vu en hypnose, les phobies sont habituellement ce qui s'améliore le plus rapidement et efficacement. Alors que vous êtes dans un état de relaxation profonde, je peux enseigner à votre inconscient à cesser de s'en faire avec la situation qui vous faisait peur. ../

En lire plus

Devenez qui vous êtes en franchissant

la prochaine étape

Marc Bedard - hypnothérapeute | Hypnose Clinique Saguenay

Abonnez-vous à mon infolettre !

Recevez des informations pertinentes et découvrez comment l'hypnose peut vous aider.

Envoyez-moi un message !

Je vous réponds d'ici 24h, du lundi au vendredi.